Pourquoi suivre le parcours de soins ?

 par 
Génération
Image
Pourquoi suivre le parcours de soins ? Génération

Le parcours de soins ou parcours de soins coordonnés est un dispositif créé par la Sécurité sociale ayant pour objectif de garantir aux patients une parfaite gestion du dossier médical et une prévention sur-mesure. Le médecin traitant, au cœur du parcours de soin, doit être consulté avant tout rendez-vous avec un autre médecin généraliste ou spécialiste – sauf dans certains cas exceptionnels. 

Comment et pourquoi un médecin traitant ?

Pour respecter le parcours de soin, vous devez avant tout déclarer un médecin traitant auprès de votre organisme d’assurance maladie obligatoire. Votre médecin traitant peut être généraliste ou spécialiste, de secteur 1 ou 2, et accueillir ses patients en cabinet ou bien à l’hôpital. 

Votre médecin traitant, c’est avant tout, celui qui connaît vos antécédents médicaux ainsi que votre contexte social ou familial. C’est la personne la mieux placée pour faire votre suivi médical et vous guider vers les bons spécialistes lorsqu’il vous faut un examen approfondi.

Après un changement de caisse de Sécurité sociale, n’oubliez pas de vérifier que votre médecin traitant est toujours bien déclaré. Si ce n’est plus le cas, votre médecin pourra réactualiser la déclaration lors de votre prochaine visite avec votre carte vitale.  


Comment se déroule le parcours de soins ?

Lorsque votre état de santé le nécessite, votre médecin traitant peut vous orienter, avec votre accord, vers un autre professionnel de santé, appelé « médecin correspondant ». 

Votre médecin traitant peut vous recommander un médecin spécialiste en particulier, mais vous êtes tout à fait libre de choisir un autre spécialiste. 

Votre médecin traitant rédige alors un courrier décrivant votre état de santé, que vous devrez présenter au médecin spécialiste qui vous prendra en charge. Vous pourrez ainsi bénéficier du taux de remboursement Sécurité sociale applicable grâce au respect du parcours de soin. Par la suite, avec votre autorisation, le médecin correspondant informera votre médecin traitant des éléments nécessaires pour que vous bénéficiez des meilleurs soins et suivis possibles. 

Quelles sont les exceptions au parcours de soins ?

Il est possible de consulter certains médecins spécialistes en direct, sans passer par son médecin traitant. Pour ces consultations, vous n’aurez pas de baisse de remboursement de la Sécurité sociale.  

  • Les gynécologues et sages-femmes : examens cliniques, actes de dépistage, prescription et suivi de contraception, suivi de grossesse, interruption volontaire de grossesse. 
  • Chirurgiens-dentistes et stomatologues : actes bucco-dentaires, soins de prévention, soins conservateurs, soins chirurgicaux, prothèses dentaires, traitements d'orthopédie dento-maxillo-faciale.
  • Ophtalmologues : prescription et renouvellement de verres correcteurs ou lentilles de contacts, actes de dépistage, suivi d’un glaucome. 
  • Psychiatre ou neuropsychiatre : seulement si vous avez entre 16 et 25ans, au-delà, vous devrez vous munir d’une ordonnance de votre médecin traitant. 

Sont aussi concernés par l’exception au parcours de soin : les auxiliaires médicaux, les pharmaciens, les laboratoires, les biologistes, les transporteurs sanitaires et fournisseurs d’équipements médicaux.

Dans certaines situations, vous pouvez également consulter un médecin généraliste qui n’est pas votre médecin traitant.

  • Votre médecin traitant est absent :
    • S’il est remplacé dans son propre cabinet, ce sont donc les feuilles de soins et l’équipement de carte vitale de votre médecin qui sont utilisés, dans ce cas, rien ne change pour vous. 
    • S’il n’est pas remplacé et que vous devez consulter chez un autre médecin, celui-ci pourra indiquer « médecin traitant remplacé » et vous serez remboursé(e) normalement.
  • En vacances ou en cas d’urgence : 
    • Si vous êtes en vacances et que vous devez consulter un médecin, celui-ci pourra inscrire « hors résidence » sur votre feuille de soins et vous serez remboursé normalement.
    • Si vous devez consulter en urgence, le médecin pourra l’indiquer sur la feuille de soins pour que vous puissiez bénéficier d’un remboursement normal.
  • Enfant de moins de 16 ans : toutes les consultations pour les enfants de moins de 16 ans sont remboursées normalement.
  • En cas d’affection de longue durée (ALD) : vous pouvez être suivi par un spécialiste et consulter les spécialistes se rapportant à votre protocole de soins sans passer par votre médecin traitant, vous bénéficierez tout de même d’un remboursement normal.

Pour bénéficier de l’exception au parcours de soins, vous devez avoir déclaré un médecin traitant, sinon vous serez considéré comme étant systématiquement hors parcours de soins.

Pour déclarer votre médecin traitant ou en changer, rendez-vous sur www.ameli.fr.

Remboursement
Professionnel de santé
Sécurité sociale

Lire cet article