Comment échapper au blues de l’hiver ?

 par 
Génération
Image
Solutions Blues Hiver

Chaque hiver, le froid, les journées plus courtes, le manque de soleil affectent l’humeur et l’organisme. Retrouvez le moral en appliquant quelques bons réflexes !

Zoom sur la lumière

Cela a été prouvé par de nombreuses études, notre organisme est très dépendant de la lumière du jour. Par conséquent, le manque de lumière pendant l’hiver provoque logiquement des variations de l’humeur chez de nombreuses personnes.

Pour récupérer le maximum de lumière, il est conseillé de :

  • Profiter du soleil et vous exposer en sortant prendre l’air par exemple dès qu’il fait beau pour bénéficier de ses bienfaits.
  • Faire entrer la lumière naturelle (beaucoup plus bénéfique que la lumière artificielle) chez soi ou au bureau.
  • Essayer la luminothérapie ou la photothérapie qui apportent la dose nécessaire de lumière durant la période hivernale.
  • Partir vers une destination ensoleillée pendant les congés. C’est évidemment plus coûteux, mais également plus efficace.

 

Les aliments vitamines en priorité

On se focalise sur ce qui nous manque le plus pendant cette période : nutriments, oligo-éléments, vitamines B, C et D et magnésium pour que le corps fonctionne correctement.

Le manque de soleil provoque une carence en vitamine D qu’il est important de combler. En effet, cette vitamine permet de résister aux infections et combat la sensation de fatigue. On trouve de la vitamine D dans les poissons gras du type saumon ou sardine, dans le pain complet, les légumes secs comme les lentilles ou les haricots. Il est également nécessaire de consommer de la vitamine C en hiver, en mangeant des fruits exotiques par exemple, car elle renforce le système immunitaire afin de combattre les infections hivernales.

Le manque de magnésium peut provoquer du stress, des troubles du sommeil et des douleurs musculaires. La dose quotidienne recommandée de magnésium est de 5 à 6 mg par kilo. Pour y parvenir, il faut consommer de préférence des noix, des amandes, des bananes, des céréales, des kiwis, des épinards ou des sardines à l’huile qui sont riches en magnésium. Il est aussi conseillé de consommer des aliments riches en Oméga 3 qui sont bons pour le cœur et pour l’équilibre émotionnel. On en trouve dans les légumes verts, dans les poissons gras et dans les huiles végétales de noix, de lin et de colza.

 

Toujours et encore du sport

La pratique d’un sport s’avère être le meilleur antidépresseur naturel. En plus de nous maintenir en forme, l’exercice physique remet les pendules de notre horloge à l'heure. Pratiquer de bonne heure, environ trente minutes avant le lever du soleil, en faisant du jogging, du cardio-training… permet à notre organisme de sécréter des hormones du bien-être et de bien démarrer la journée.

Le sport permet au corps de sécréter la sérotonine qui intervient dans plusieurs mécanismes physiologiques comme la température du corps, l’appétit, la libido, l’humeur ou la régulation du sommeil. Plus on sollicite nos muscles et plus notre cerveau sécrète de sérotonine. Cela provoque une détente émotionnelle, mentale et physique.

Il permet aussi de produire de la dopamine qui procure du plaisir au cerveau et diminue la sensation de fatigue. Et enfin, il stimule la production d’endorphines qui apporte les sensations d’euphorie et de plaisir, idéale contre la baisse de moral.

 

Sortir et voir du monde

Si cela vous parait simpliste, la période hivernale nous pousse quelque fois à nous replier sur nous-mêmes… Pas le moral, pas d’envie… il faut continuer à sortir, à bouger et à rencontrer du monde en allant se promener dans la nature avec sa famille ou ses amis, en organisant des sorties culturelles ou des repas conviviaux... même si le climat ne s’y prête pas.

Bien-Être

Lire cet article